à l'antenne

Loading ...

Ecouter Ballade sur smartphone ou bas débit

Ballade sur Box Orange

Ecoute Ballade sur les box Orange (canal 998) et sur ton smartphone

Orange

Menu principal

Bannière
Bannière

Auditeur peux tu répondre ci dessous?

Écoutes-tu Ballade sur







Résultats

sur Facebook

Studio 1

et dernièrement...

Chargement en cours...

One Man Band Festival #3

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimeremail

Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

 les 2 pass ont été gagnés

 

 

One Man Band festival

Vendredi 19 & Samedi 20 février 

19h - Secret Place 

En partenariat avec Voodoo Rythm Records 

REVEREND BEAT MAN - KING AUTOMATIC - DEAD ELVIS & HIS ONE MAN GRAVE - BELLY HOLE FREAK - BO LIDDLEY - DOCTEUR FLAMINGO - DOLLAR BILL


 

 

Tarifs
1 soir - 15€  
Pass 2 soirs - 25€  

Et dans tous les points de vente habituels (Fnac, Digitick, Ticketnet, Auchan, Carrefour, Leclerc...)

Facebook Cliquez ici

Un seul maître à bord, mais du talent à en revendre, de nombreux "groupes" comptent en fait un seul membre solo : écriture, enregistrement et prestation scénique. 
Des frontmen aux multiples facettes qui savent construire autour d'eux un univers à part entière. 
La TAF a souhaité rassembler tout ces artistes lors d'un week end dédié et logiquement nommé 
ONE MAN BAND FESTIVAL.
Déjà annoncé en tête d'affiche, REVEREND BEAT MAN, leader du célèbre combo Psychobilly THE MONSTERS et qui viendra avec son projet solo Blues trash.
Un nouvel événement porteur d'expériences musicales fortes qui trouvent naturellement sa place dans la programmation de la saison.


L'exposition de Jean-Luc NAVETTE
Jean-Luc Navette est illustrateur tatoueur reconnu notamment avec ses collaboration avec nombre d'artistes comme Reverend Beat Man, Jon Spencer, Blues Explosion ou encore Jim Jones. Un univers sombre et emprunt d'onirisme ou la noirceur n'a d'égale que le coup de crayon. Un ailleurs imaginaire ampli de références lointaines et mortifères, où le blues dans l'âme est néanmoins étincelant de lumière. 
Une vision extrafine du monde en noir et blanc, dont s'extirpent quelques histoires vraies d'hier et d'aujourd'hui. De sombres histoires qui finissent mal en général...  
Vendredi 
REVEREND BEAT MAN (Blues Trash - Bern)  
REVEREND BEAT MAN n'est pas seulement un one man band, c'est un homme en mission pour prêcher le blues de la Blues Thrash Church ! Paré seulement d'une guitare, d'une batterie, d'un micro sans oublier son chapeau, il nous raconte des récits évoquant la mort, la vie, l'amour perdu... BEAT MAN, autoproclamé "Reverand" depuis 10 ans, a fait ses armes en fondant son premier groupe de Psychobilly THE MONSTERS avant de faire face seule au public avec son propre show : "The Lightning Beat-man", un spectacle qu'il imagine après avoir découvert le catch américain à Los Angeles et dans lequel le REVEREND s'affronte lui-même ! Aujourd'hui, tient à cœur sa mission de prêcher le blues et nous livre des lives blues-thrash extravagants et envoûtants, on adhère absolument à sa religion! 


Label Voodoo Rythm www.voodoorhhythm.com

KING AUTOMATIC (One Man Garage T'n'R Orchestra - Nancy)  

 

Ce Gentleman puise son inspiration dans le Rocksteady jamaïcain le plus enfumé, le Rhytm'n'Blues pas net, le Bebop de Mingus et les percussions tribales d'Afrique occidentale pour ne citer là que quelques sources. 
En plus de cette diversité musicale, King Automatic libère le Rock'n'Roll des clichés lyriques et éculés du genre : "I picked up my baby in a '59 De Ville, we tore through the city seeking cheap thrills". Pas de niaiseries de ce genre, non Monsieur.
Ici, un authentique travail de songwriter est à l'oeuvre, ciselé comme au bon vieux temps du trafic de diamants bruts, diamants que l'on voyait ensuite sertis sur les bagues des jolies dames.
Ceci ajoute un intérêt supplémentaire et plus que bienvenu à cette musique sur laquelle nous aimons tous boire, danser et faire des bébés. 
Après avoir officié en tant que batteur dans le groupe garage français Thundercrack au milieu des années 90's, King Automatic repart seul et prend un virage radical au début du nouveau millénaire en injectant une nouvelle dimension dans son répertoire. One man band atypique, il reste inclassable dans cette discipline. 


BELLY HOLE FREAK (Delta-Dixie-blues one man band - Italie) 


BELLY HOLE FREAK est un one band italien qui vous transporte dans de lointaines et fantastiques contrées ! Cowboy solitaire du dirty blues à la voix rocailleuse semblable à Tom Waits, BELLY HOLE FREAK embrase la scène guitare à la main et percussions aux pieds. En vrai artiste charismatique et original, il joue sa musique dans une ambiance théâtrale et imaginaire nous plongeant dans une atmosphère surréaliste toute droite sortie des années 30. Après trois tournées européennes et de nombreuses dates en Europe, le one man band sort son nouvel album Superfreak au cours de l'année 2015. BELLY HOLE FREAK est bel et bien un one man band unique avec un show et une personnalité des plus atypiques, à rencontrer absolument ! 


BO LIDDLEY (Blues Trash - Montpellier)  

 

 

Depuis vingt ans, BO LIDDLEY sévit dans le milieu Rock/garage montpelliérain avec ses différentes formations, allant de la surf (The Booboos) au rock'n'roll/psycho (The Hot-Rod Addicts), en passant par le garage (The mammies) et le punk (64's/69's)...!!! Il a décidé d'en découdre seul face au public et de lâcher sa rage dans un set détonant de morceaux féroces, au son crunchy de sa Gretsch 61  
et de sa batterie composée d'une grosse caisse et d'une caisse claire.
Un show blues trash sauvage qui vous laissera des traces de pneus jusqu'au plus profond de l'âme.  


+ DJ


Samedi 

REVEREND BEAT MAN (Blues Trash - Bern) 




DEAD ELVIS & HIS ONE MAN GRAVE (Zombie Rock'n'roll - Disgraceland)  




DOLLAR BILL (USA) 


DOCTEUR FLAMINGO (Psycho-Dandysme/Punk'N'Blues - Montpellier/Toulouse) 



Le docteur Flamingo est à ranger définitivement dans la catégorie des barjos cosmiques quelque part vers Captain Beefhart. Il joue seul de la batterie, de la guitare et de l'harmonica et il éructe "The doctor LOVES YOU", dans un blues halluciné qui sent le bayou et la mescaline."

+ DJ